• imprimante 3D

     

    Nous avons visité une exposition avec en clou du spectacle, une démonstration d'imprimante 3D. Les enfants ont suivi tout le processus et sont reparti avec leur petit robot 3D.

     

    imprimante 3D


    votre commentaire
  • le thermoscope

    Le thermoscope de Philon de Byzance

     

    Ce thermoscope fut fabriqué, vers 250 avant notre ère, par un ingénieur alexandrin, Philon de Byzance. C'est un globe de plomb étanche, vide; un tube (lui aussi en plomb à l'époque) traverse le bouchon, tandis que son autre extrémité descend au fond d'un récipient plein d'eau. Lorsqu'on chauffe le globe, l'air qu'il contient se dilate, passe dans le tube et s'échappe en provoquant des bulles dans l'eau du récipient. Puis, lorsque le globe est refroidi, l'air se contracte, et l'eau du récipient monte dans le tube de verre.

    Nous avons bricolé un thermoscope à eau avec une bouteille, un tube, et de la pâte à modeler. Les enfants ont bien pu voir la dilatation et la rétractation de l'eau dans le tube, une fois chauffée puis refroidie.

    le thermoscope le thermoscope

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Spéléologie

     

    Sortie spéléologie avec les copains non-sco. C'était vraiment bien : L'animateur, qui connaissait parfaitement la grotte, laissait les enfants explorer comme ils souhaitaient tous les endroits possibles (ou impossibles : nous avons souvent fait demi-tour).

    Cette liberté a été très apprécié par Souriceau qui se plaint souvent des visites trop guidées ou directives.

     

    Spéléologie

     

    L'équipement : combinaison, casque, lumière

     

    Spéléologie

    Après 10 min de marche en forêt, l'entrée de la grotte.

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • L'éclipse de «super Lune» vue de Twickenham, en Grande-Bretagne, le 28 septembre 2015.

    Ce fut une courte nuit que celle de dimanche à lundi, car les enfants ont absolument tenu à voir l'éclipse de lune.

    Nous nous sommes donc tous levés de 4h15 à 5h, moment où la lune passait de la pénombre à l'ombre de la terre.

    Nous avons eu la chance d'avoir un ciel dégagé, sans l'ombre d'un nuage. Et une nuit pas trop froide encore.

    Nous avons remarqué sa couleur un peu orangé et nous avons pu l'observer avec des petites jumelles et avons pris quelques photos.

    La lune avant l'éclipse:

    Eclipse de lune

    La lune pendant l'éclipse, je n'ai pas pu prendre mieux avec mon petit appareil et en plus j'ai bougé. Dommage !

    Eclipse de lune

    Et aujourd'hui, c'était comment avec les enfants ? Et bien ils étaient en pleine forme, même pas fatigués ! Alors que moi... OUI ! Les enfants ont vraiment bien plus d'énergie que nous.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Un portrait d'Ingres cette fois que les enfants ont observé. Mais cette peinture les a beaucoup moins inspiré que la dernière.

     

    Ils se sont ensuite essayés au portrait, mais ne savait pas trop comment s'y prendre. Nous avons donc détaillé les proportions d'un visage.

    Ils ont alors dessiné le quadrillage avant de commencer.

    TiSouris a voulu aussi que je lui fasse le quadrillage, et il a très bien réussi son premier portrait (il dessine très peu), il en est très fier :

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Le Livre des Merveilles

     

    Notre deuxième personnage célèbre que nous étudions est Marco Polo.

    Nous lisons un album qui raconte son voyage, en notant son parcours sur une mappemonde. Ce n'est pas si facile car il faut rechercher à quelles régions ou pays actuels correspondent les anciens noms.

    Le Livre des Merveilles

     

    Marco Polo est resté presque 20 ans en Chine, nous allons donc nous arrêter plus longuement sur ce pays, ce qu'il nous a apporté, ses inventions, ses coutumes,...

    Nous connaissons le aventures de Marco Polo grâce à son livre "Le Livre des Merveilles du Monde", dictée par lui durant son séjour en prison qui eut un grand impact sur la connaissance des peuples d'Asie, que les Européens pensaient n'être que des "barbares".

    On peut rajouter en conclusion que le livre a été de tout temps très controversé, et même actuellement le voyage de Marco Polo est mis en doute par certains chercheurs.

    Le Livre des Merveilles

     

    Après ça, nous regarderons un des films sur Marco Polo, il y en a eu plusieurs, je n'ai pas encore regardé s'ils sont assez intéressants.

     

     


    votre commentaire
  • Saint Geoges terrassant le dragon

     

    Une peinture de Paolo Uccello pour commencer une série sur l'art. Les enfants ont su voir le thème classique de la princesse sauvée du dragon par un chevalier, qui représentent le mal contre le bien (St Georges gagne grâce à la prière). Au loin, on aperçoit trois personnage, dont le roi en rouge.

    On peut voir aussi le travail de perspective que Uccello travaillait, avec le chemin et la cité au loin.

    L'utilisation de couleurs chaudes (orangées) contrastées avec le vert du dragon.

    Après lecture de la légende de St Georges, chacun a dessiné son dragon.

     

    SAINT GEORGES TERRASSANT LE DRAGON

    Il était une fois un monstrueux animal qui effrayait toute la population.
    Le monstre vivait dans un marais aussi vaste qu’une mer.
    Parfois il sortait de sa cachette, rentrait dans une grande fureur et provoquait de nombreuses morts en infectant l’air avec son souffle mortel.

    Pour apaiser la colère de ce dragon, les habitants lui offrirent, chaque jour, deux brebis. Mais comme il n’y en eut plus assez, ils décidèrent de lui livrer une seule brebis accompagnée d’un être humain. Et donc, les fils et les filles de tout le village subissaient le tirage au sort.Sans que le hasard n’épargne quiconque et, alors qu’on avait déjà donné en pâture presque tous les fils et les filles du peuple, il arriva un jour que la fille unique du roi fut désignée et destinée au dragon.

    Le roi dit alors : « Prenez mon or, mon argent et la moitié de mon royaume, mais laissez-moi ma fille, qu’elle ne meure pas de cette façon ! »
    Mais le peuple furieux, lui répondit : « C’est toi, ô roi, qui a promulgué cet édit, et maintenant que tous nos enfants sont morts, tu veux sauver ta fille ?
    Si tu n’exécutes pas pour ta fille ce que tu as ordonné pour les autres enfants du village,nous te brûlerons, toi et ton palais. »
    A ces mots, le roi commença à pleurer sa fille en disant :« Que je suis malheureux, ô ma fille très douce ! Que ferai-je pour toi ? Que dire, puisque je ne verrai pas tes noces ? »
    Comprenant qu’il ne pourrait pas échapper à la perte de sa fille, il la revêtit d’habits royaux et lui fit ses adieux. Quand il eut terminé, elle s’avança vers le lac.

    Saint Georges passait par là et quand il la vit en larmes, il lui demanda ce qu’elle avait.
    Elle répondit : « Bon jeune homme, hâte toi de monter sur ton cheval et de fuir, de peur de périr avec moi. »
    Alors Georges répliqua : « N’aie pas peur ma fille et explique moi ce que tu attends ici.»
    Pendant qu’elle lui racontait son malheur voici que le dragon arrive et sort la tête du lac.Alors la jeune fille dit en tremblant : « Fuis, mon bon seigneur, hâte-toi de fuir. »

    Georges monte alors sur son cheval et attaque avec audace le dragon qui se dirige vers lui ; il brandit avec vigueur sa lance, blesse gravement le dragon et le fait tomber à terre.
    Il dit à la jeune fille : « Lance ta ceinture autour de l’encolure du dragon sans hésiter, ma fille ! »

    Quand elle l’eut fait le dragon se mit à la suivre, comme le plus doux des chiens. Et comme ils le conduisaient ainsi dans la cité, les habitants, à cette vue, se mirent à fuir par les montagnes et les déserts en criant : « Malheur à nous ! Nous allons tous périr !»
    Alors Saint Georges leur fit signe et leur dit : « N’ayez pas peur car je vous ai délivré des maléfices du dragon. » Et en échange de leurs croyances et de leurs baptêmes, il leur promit de tuer le dragon.

    Extrait de la Légende Dorée

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Archimède

     

    Cette année, j'ai envie de travailler autour des personnages célèbres au fil de l'histoire ou de nos lectures, ce qui nous amènera à voir des sujets variés.

    Nous avons commencé par Archimède et "sa poussée", et fait quelques expériences.

     

    Sentir la poussée d'Archimède

    On met la main dans un sac plastique (sac de congélation), on sent le plastique se plaquer sur la main: on sent la pression de l'eau. (Les Souriceaux ont adoré cette expérience).

    En maintenant une bouteille vide au fond d'une bassine pleine d'eau, on sent la poussée d'Archimède vers le haut.

     

    Le volume d'eau déplacé

    On plonge un cube dans un récipient rempli à ras bord --> L'eau déborde car le cube prend la place de l'eau.

    Si on pouvait récupérer toute l'eau tombée, on pourrait reconstituer un cube de même "grandeur", de même volume.

    Archimède

     

     

    Pourquoi certains objets coulent et d'autres flottent ?

    - Leur masse ? Pas seulement --> L'assiette en plastique de 8 grammes flotte, un moreau de plastique de 5 grammes coule.

    - Leur forme ? --> La boule de pâte à modeler coule, si on lui donne une forme d'assiette, elle flotte. (Attention, il y a des pâtes à modeler qui se dissolvent dans l'eau, nous en avons fait l’expérience)

    Explication : Si le volume d'eau déplacé est plus grand, la poussée d'Archimède sera plus forte.

    Archimède Archimède

     

     

    Pour les plus grands

    Imaginons que le cube pèse 20gr et que l'eau déplacée pèse 10gr. La poussée d'Archimède (10gr) sera moins "forte" que le cube : il va couler.

    Imaginons maintenant un cube plus grand mais plus léger qui pèse 10gr, alors que l'eau déplacée pèse 20gr. Là, la poussée d'Archimède est plus "forte" que le cube : il flotte.

    Archimède Archimède

     

    Nous avons aussi essayé de fabriquer un ludion. Ça a l'air très simple, mais finalement pas si facile de trouver le bon réglage.

    Des explications en video ici.

    Pour finir, nous avons regardé avec Souriceau un documentaire retraçant l'histoire de la dernière copie des écrits d'Archimède, retrouvée récemment et encore étudiée aujourd'hui : Le secret d'Archimède

     


    votre commentaire
  • Les mines d'Aure

    Notre première sortie depuis la rentrée : la visite d'une mine de manganèse, qui était en activité au début du XXe siècle.

     

     

    Nous avons parcouru les galeries et découvert des scènes de la vie des mineurs.

    Les mines d'Aure Les mines d'Aure 

     

     

    Ensuite, nous avons visionné l'épisode de "C'est pas sorcier" sur les mines de charbon, et regardé le film "Germinal" qui permet de situer le contexte historique.

    Les mines d'Aure

     

     

    Et pour finir, nous avons collé le prospectus de la sortie sur la grande frise historique.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Entrée en CE2

     

    Souricette est décidé à aller à l'école à la rentrée. En fait, elle veut y aller depuis 2 ans, mais je n'avais pas voulu l'y mettre en CP car elle savait déjà lire couramment et je pense qu'elle s'y serait ennuyée. Mais l'idée ne l'a toujours pas quitté, donc cette année nous avons fait l'inscription et elle fera sa première rentrée à l'école en septembre prochain.

    Du coup j'ai regardé de plus près les programmes de CE1 pour réviser et voir ce qui n'a pas été fait pour pouvoir suivre correctement.

    En français, elle a le niveau largement à part quelques point de grammaire qui n'ont pas été vu, en math en revanche, comme elle avance plus lentement, il va falloir avancer sur les multiplications et si on a le temps introduire la division.

    Mais de toute façon, je ne stresse pas (et elle non plus d'ailleurs).

    D'abord parce qu’ils vont revoir tout ça, et ensuite parce que si ça ne marche pas, on pourra toujours revenir en IEF.

     

    Tout cela n'a pas influencé Souriceau qui ne veut toujours pas entendre parler de l'école, ni TiSouris qui n'a pas d'avis sur la question : il est autant d'accord pour y aller que pour ne pas y aller !

     

     

     

     

     


    votre commentaire