• Visite d'une safranière

    Visite d'une safranière

    La fleur de safran est de la famille des crocus. C'est son pistil que l'on utilise comme épice.

     

    La récolte

    Visite d'une safranière

    La récolte se fait à la main. Tous les jours, on récolte les fleurs ouvertes du matin.

     

    L'émondage

    Visite d'une safranière Visite d'une safranière

    On récupère le pistil de chaque fleurs, toujours à la main, et délicatement car il faut les garder entier.

     

    Le séchage

    Visite d'une safranière

    Nous n'avons pas vu le séchage, mais il se fait tout simplement dans un four "de cuisine". Le four doit être le plus petit possible pour garder au maximum les arômes concentrés. Puis le safran est entreposé pendant quelques semaines dans des bocaux fermé, avant d'être conditionné pour la vente.

    Toutes ces opérations doivent être faites dans la journée, toujours pour garder le plus de saveur possible.

     

    Comme aucune mécanisation n'est possible, les exploitations sont forcément de taille modeste (en France). La production sur une exploitation se compte... en grammes ! Là où nous visitions, la productrice en était à sa 2ème récolte. Sur sa première, l'an dernier, elle avait produit 16 grammes de safran !

    Et sur toute la France, la production est de 20 kg par an pour 40 hectares de cultures, partagés entre 150 producteurs.

    Après ça, on comprend mieux le nom de "l'or rouge", le prix du safran :    30 000 € le kilo ! Il faut 75 000 fleurs pour faire 1 kilo...

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :