• La saga du calmar géant, de Pline l'Ancien à Olivier le marin

    Une journée entière au muséum de Toulouse, nous sommes rentrés fatigués mais ravis.

    Dès l'entrée, déjà des choses à voir:

    Capture-decran-2016-09-18-a-15.29.52.png Résultat de recherche d'images pour "museum de toulouse elephant"

     

    Twiga la girafe et Punch l'éléphant naturalisés, et un reptile volant de 39 mètres au-dessus de nos têtes.

    Résultat de recherche d'images pour "museum de toulouse oiseau prehistorique dans le carré"

    Les enfants se sont beaucoup intéressés à la section géologie avec les minéraux, la tectonique des plaques, tremblements de terre, volcans,...Résultat de recherche d'images pour "museum de toulouse terre"

    Ensuite la section des animaux. Ce qui les a marqués : le calmar géant et l'impressionnante collection d'animaux naturalisés.

    Après une pause méritée pour midi à la cafétéria du musée, nous avons continué avec les animaux préhistoriques : squelettes, fossiles, empreintes...Résultat de recherche d'images pour "museum de toulouse dinosaure"

    Et pour finir, les enfants ont participé à un atelier-labo sur les chiens et chats.

    Ce jour-là nous n'avons pas pu voir la section botanique car le jardin était fermé pour cause de mauvais temps. De toute façon, nous n'aurions pas eu le temps de le voir, il faudra y retourner une autre fois, et ce sera avec plaisir !

    Souricette est en train de raconter cette visite par écrit, elle en est à 7 pages ! (de petit cahier) et n'a pas encore terminé ! J'ai hâte de voir sa rédaction.

     

     

     


    votre commentaire
  •  Résultat de recherche d'images pour "jury"

     

    Ça y est, nous avons passé notre premier contrôle de niveau collège puisque Souriceau est en 6ème cette année. Nous étions plutôt stressés tous les deux à cause des difficultés d'écriture de Souriceau, mais finalement tout s'est bien passé.

    Je n'ai même pas vu passé les 2 heures qu'a duré la réunion. Il y avait là deux professeurs, une de français et une de mathématiques, très ouvertes, avec qui j'ai discuté de mon organisation, l'emploi du temps, les supports utilisés, les travaux de Souriceau, les activités extérieures, nous avons évoqué ses difficultés et comment travailler dessus. Nous avons passé en revue à peu près toutes les matières enseignés au collège.

    Puis chacune a fait faire à Souriceau quelques exercices. Cela s'est passé de façon bienveillante, en l'accompagnant et lui expliquant les exercices et même les notions oubliées. Il y eu des exercices sur les décimaux, une question sur les propriétés des droites parallèles et perpendiculaires, puis en français des questions de compréhension et de vocabulaire sur un texte, et quelques lignes à réécrire au présent.

    Voilà, nous sommes ressortis rassurés et plutôt confiants.

    Je pense que nous stresserons moins l'année prochaine (du moins je l'espère!)

     


    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Je n'ai plus la mélodie de cette chanson, mais les souriceaux l'ont tous appris en poésie car ils la trouvent bien marrante. Cette année, c'est au tour de TiSouris à qui elle plait bien aussi...

     

    Le bonhomme de neige

     

    1) Bonjour Monsieur que je ne connais pas !

    Que faites-vous, perdu dans le grand froid ?

    Je vous trouve si pâle,

    Êtes-vous donc malade ?

    C'est vraiment troublant,

    De vous voir si blanc !

     

    2) C'est drôle aussi, comme vous êtes fait !

    Une grosse boule et une petite collée !

    Une grosse, une petite,

    Le gros ventre et la tête,

    C'est vraiment comique,

    une grosse, une petite !

     

    3) Et votre nez, je n'ai jamais vu ça :

    Un nez orange et pointu comme un mât !

    On dirait une carotte,

    Ce long nez qui grelotte ;

    C'est vraiment étrange,

    Un long nez orange !

     

    4) Et puis vos yeux, je les trouve bizarres,

    Deux yeux tout ronds, tout brillants et tout noirs ;

    Vos yeux tout noirs et ronds,

    On dirait du charbon !

    C'est vraiment bizarre,

    Des yeux de charbon noirs !

     

    5) Et ce balai, tenu sous votre bras,

    Mis à l'envers, et qui ne balai pas !

    Mais à quoi vous sert-il,

    Ce balai immobile ?

    Qu'il a un drôle d'air,

    Ce balai en l'air !

     

    6) Mais cher monsieur, vous ne répondez pas !

    Êtes-vous muet, avez-vous peur de moi ?

    Il faut que je m'en aille,

    Continuer ma bataille ;

    Au revoir monsieur,

    Et tous mes meilleurs vœux !

     

    Mais la poésie star de la période de noël, et depuis plusieurs année, c'est

    CANTILÈNE DU VIEUX NOËL

     

    Le vieux Noël dont l’œil luit

    En Décembre

    Dans la chambre

    Le vieux Noël dont l’œil luit

    Rentre chez nous vers minuit

    Sans bruit.

     

    De glaçons il est vêtu

    Pendeloques et breloques

    De glaçons il est vêtu

    Et porte un chapeau pointu.

     

    On aperçoit sur son dos

    Une hotte qui ballotte

    On aperçoit sur son dos

    Un tas de jolis cadeaux.

     

    C'est pour les petits garçons

    Pour les filles

    Bien gentilles

    C'est pour les petits garçons

    Qui dorment dans les maisons.

     

    Alphonse Gaud

     

     


    votre commentaire
  • En voiture !

    TiSouris veut bricoler comme son grand frère. Comme il aime beaucoup les voitures, il commence avec ça:

    En voiture !

    Et il se débrouille assez bien. Il faut l'aider pour savoir où se placent les pièces car les explications ne sont pas adaptées aux enfants, mais l'avantage c'est que tout s'emboîte, il n'y a pas besoin de colle (sauf 2, 3 pièces qui ne tiennent pas bien).

    Le résultat est vraiment pas mal !

    Et il y a même un intérieur :

    En voiture !

     

     

     

     


    votre commentaire
  • construction d'une catapulte romaine

    Au départ, il y avait ça :

    construction d'une catapulte romaine

    et on s'est demandé si on allait réussir à en faire quelque chose...

    Et finalement, après quelques après-midis à bricoler dessus, Souriceau a réussi sa catapulte, que nous avons mis en bonne place sur notre étagère d'exposition.

    Quelques étapes de construction :

    construction d'une catapulte romaine construction d'une catapulte romaine

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

     

    Voilà l'année qui se termine, et je n'ai encore pas réussi à tenir mon blog régulièrement. Et je ne ferais pas de pronostic pour l'année prochaine car j'aurais mes 3 enfants à la maison et en âge d'obligation scolaire.

     

    Afficher l'image d'origine

    En effet, Souricette qui a fait, à sa demande, son année de CE2 à l'école du village, a décidé de revenir en IEF à la rentrée. Elle s'ennuie en classe, a l'impression de ne pas avoir appris beaucoup, et définitivement, n'arrive pas à se faire aux "histoires de filles" (tu es ma meilleure copine / Je suis plus ta copine).

     

    Afficher l'image d'origine

    François a 6 ans, il va commencer officiellement l'école. Cette année, il venait travailler un peu quand il voulait et il commence à déchiffrer les premières dictées muettes. Il connait les nombres jusqu'aux milliers, il a même appris à lire les très grands nombres en s’intéressant aux scores d'un jeu vidéo. Il sait additionner et soustraire avec le matériel des perles et est prêt à passer au matériel des timbres.

     Afficher l'image d'origine

    Louis termine la primaire cette année, il commence le niveau collège. Il manque de confiance en lui et a toujours l'impression de ne pas être au niveau et de ne pas savoir ...surtout en français. Il a pourtant plein d'envies de découvertes et d'études pour l'an prochain, des idées précises sur ce qu'il veut faire, que nous avons inclus dans l'emploi du temps (que je présenterai dans un prochain post).

    Afficher l'image d'origine

    Voilà, donc du boulot pour moi en perspective. Il faut surtout que mon organisation de travail soit bien préparée d'avance et "au top", tout ça pour les 3 souriceaux. Ouf ! C'est pas gagné !

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Nous avions proposé aux enfants de notre groupe non-sco de créer un journal mensuel pour parler des sujets qui les intéressent et apprendre à connaître mieux les autres enfants du groupe.

    Le premier numéro de janvier est donc paru, il n'a pas encore de nom mais déjà une petite dizaine de pages.

    Journalistes en herbe

     L'article de TiSouris, qu'il m'a dictée

     

    Journalistes en herbe

     Celui de Souriceau, passionné des labyrinthes.

     

     


    votre commentaire
  • Calendrier de l'avent

    Nous avons commencé à découvrir les surprises du calendrier. Cette année, les enfants découvrent petit à petit l'histoire de la naissance de Jésus, quelques phrases de plus chaque jour, avec une illustration à colorier. A la fin, nous réuniront tout pour en faire un petit livret.

    Si vous cherchez des idées, voilà un calendrier "bricolage et décoration" que nous avions fait il y a quelques années, qui avait eu beaucoup de succès : http://apprendre-a-la-maison.eklablog.com/un-calendrier-de-l-avent-activites-a27271111

     

    Calendrier de l'avent

     

     


    votre commentaire
  • L'imprimerie et Gutenberg

     

    Au moyen-âge, Les livres sont recopiés à la main par les moines copistes, sur des parchemins et à la plume d'oie. C'est un travail long, fastidieux et éprouvant dans les monastères peu chauffés et mal éclairés. Ces livres sont décorés avec les enluminures et les lettrines.

    L'imprimerie et Gutenberg L'imprimerie et Gutenberg

    Au XIVème siècle, apparaît en Europe la xylographie, qui vient de Chine. La  page est gravée en relief sur du bois et peut ainsi être reproduite plusieurs fois.

    L'imprimerie et Gutenberg

    Nous nous sommes essayés à la xylographie mais sur un bloc d'argile séchée pour pouvoir graver plus facilement. Souriceau a gravé une spirale, Tisouris a voulu faire la lettre S qu'il venait d'apprendre mais nous avons oublié de la faire à l'envers. 

    Après l'invention de l'imprimerie, la xylographie restera longtemps utilisée pour les pages d'illustrations.

    L'imprimerie et Gutenberg L'imprimerie et Gutenberg

    L'imprimerie et Gutenberg L'imprimerie et Gutenberg

    L'imprimerie et Gutenberg

     

    Au XVème siècle, Gutenberg est le premier à mettre au point une véritable machine à imprimer avec des lettres mobiles en métal, une presse à bras et une encre d'impression.

    La première impression d'envergure, la Bible B42 est imprimée à 180 exemplaires.

    L'imprimerie et Gutenberg

     

     

    L'imprimerie restera ensuite quasi inchangée jusqu'à l'invention de la rotative en 1867, puis au XIXème siècle la linotype et la monotype, et enfin aujourd'hui avec l'ordinateur. Ces machines plus complexes sont bien expliquées dans "C'est pas sorcier - Imprimerie noir sur blanc"

     

     

     


    votre commentaire
  • imprimante 3D

     

    Nous avons visité une exposition avec en clou du spectacle, une démonstration d'imprimante 3D. Les enfants ont suivi tout le processus et sont reparti avec leur petit robot 3D.

     

    imprimante 3D


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires